Forum de la PanPanLeague Rivals Manager - Velogames

Forum de la PanPanLeague Rivals Manager - Velogames


    Team Saigamp 2017

    Partagez
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Mar 17 Jan - 12:45

    La construction

    Elle s’est faite en 4 étapes :
    1) Je prends les furioclasses (ou simili) quel que soit leur prix : Alaphilippe, Gaviria, Benoot, MAL (même si blessure il y a), Moscon, Stuyven.
    2) Je choisis mes TL. Cette année une dizaine d’entre eux me faisait de l’œil. Il a fallu faire un tri. Je voulais partir sur une TL blindée à 90 sous, mais il aurait été difficile d’avoir une équipe qui tient la route derrière.
    3) Je complète avec les espoirs pas chers notés sur mes tablettes (style Mamykin, Meurisse, Martin, etc).
    4) Je finalise en supprimant les côtes intermédiaires (Felline, Naesen, Swift, Vichot, Bettiol, Bonifazio) et en farfouillant dans les petites côtes.

    La structure

    Ma TL ne coûte « que » 74 sous. Mais je ne voulais pas me séparer de mes quatre coureurs entre 10 et 12 sous. C’est donc un TL qui a sauté. Ce TL est Degenkolb. Tout s’est joué sur une erreur de calcul... Dans la feuille calc j’ai oublié de sommer les sous de mon coureur le plus cher (en l’occurrence Matthews à l’époque). Je me suis tout de suite senti à l’aise dans mon budget et j’ai intégré Kristoff. Il m’a bien plu le Kristoff. Tellement qu’une fois la boulette détectée je n’ai plus voulu me séparer de mon norvégien helvético-russe. Et c’est l’allemand qui a sauté.

    Je n’ai pas voulu trop de coureurs à la limite de la TL (style Coquard ou Izaguirre), car pour quelques sous de moins il y a la possibilité de trouver aussi safe. J’en ai pris quatre (de 10,5 à 12 sous).

    Lors de l’élagage, je me suis mis à virer prioritairement les inters sexys. Ne sont restés que Benoot et MAL. Même si pour MAL transfert Flandrien->MAL aurait été plus judicieux, je l’ai pris d’entrée quand même, car je ne trouvais pas de flandrien juste un peu plus chers. Ceux dont j’ai eu le plus de mal à me défaire sont Naesen (porc, mais ne peut scorer que sur échappée ou sprint en petit comité après étape diffcile), Felline (bon partout mais excellent nulle part, style Galoppin pour qui j’ai donné) et Swift (passage en leader pour ne plus être bridé). Il est impossible de savoir au début de la saison lequel va faire parler la foudre, peut-être les trois, mais peut-être aucun aussi. Cette zone des inters sexys est minée, le danger est partout (y compris sur MAL d’ailleurs).

    Ensuite il y a un trou dans les côtes. Je n’ai pas de coureur entre 6,5 et 8 sous. Conséquence de mes 8 coureurs à 119,5 sous.

    Viennent enfin la tripotée de jeunes pousses. Ils sont au nombre de 20. Il y aura évidemment des fails, mais je compte sur l’effet pool pour que les sortants du lot rattrapent les déconvenues. Malgré leur grand nombre j’ai essayé de prendre des coureurs avec un minimum de références. Exit donc les Roson, Martinez, Albanese, Ganna, etc.

    Deux transferts sont au programme. Un est déjà écrit : celui de Boonen post-Roubaix. Au moment de finaliser mon équipe la veille du championnat d’Australie il me restait 0,5 sou. Jungels faisit parti de mes incertitudes et Boonen s’est présenté à 0,5 sou de plus. Même avec l’annulation du tour du Qatar, je l’ai pris (d’ailleurs avec Kristoff et lui, ça fait 2 sous qui s’envolent au Qatar, mais tant pis). Au-delà de Boonen lui-même, c’est la possibilité de bénéficier d’un large choix de coureurs à 10 sous qui a fait pencher la balance. Ils sont tous intéressants pour un transfert : Barguil, Brambilla, Fuglsang, Jungels, Kelderman, Poels et Yates.

    Le deuxième transfert n’est pas programmé. Il peut servir à tout moment en cas de blsessure/doping. Et si tout se passe bien, Porte et Henao sont tout indiqués post-TdF.

    L’équipe

    Pour chaque coureur je présente le type de course sur lequel il performe principalement, le passif sur lequel je me suis appuyé pour le choisir, un état des forces en présence, ce que j’attends de sa saison, le gros résultat attendu de la saison et une estimation de la fourchette dans laquelle devrait se situer la rentabilité (sorte de volatilité du choix, hors blessure/chute/doping).


    Alexander KRISTOFF (Team Katusha – Alpecin, 27)


    profil: sprint, flandriennes
    faits d’arme:
    2 C0, 2 C1 en 2014 et 2015
    très nombreuses victoires sur des SSR par étapes
    forces/faiblesses:
    Il score partout où il passe ou presque. En 2015, il n’y a que sur le GP de Montréal qu’il ne score pas! En plus de scorer souvent, il score gras. Il a la bonne habitude de jouer tout le temps la gagne (sauf à Paris-Roubaix), en atteste ses 47 victoires entre 2014 et 2016. Et tel un Sagan ou un GVA il est présent toute l’année. Il a plusieurs terrains de prédilection : les flandriennes, les classiques plutôt plates, les sprints du TdF et les SSR par étapes.
    attentes:
    Il doit pouvoir refaire ce qu’il a fait les 2 saisons passées, à savoir une bonne dizaine de bouquets dont des majeurs. Il ne lui est pas demandé de faire une super renta, mais simplement de la faire. On est sur du bétonnage.
    sommet de sa saison: Victoire du tour des Flandres ou aux Cdm.
    pronostique: 33 à 46
    Sans entrer dans un calcul savant, il peut faire au mieux comme en 2015 ou au pire comme en 2016 avec le Qatar en moins.

    Michael MATTHEWS (Team Sunweb, 17)

    profil: sprint, punch
    faits d’arme:
    victoires d’étapes sur les 3 GT
    places d’honneur sur MSR, AGR et canadiennes
    forces/faiblesses:
    Il court peu, mais cible énormément ses objectifs. Il bénéficie cette année d’une équipe à son service ce qui n’était pas le cas (ou moins) chez les Australiens. En théorie il devrait être encore plus efficace chez Team Sunweb. Son meilleur score à rivals est 638 en 2015; pour atteindre les 680, il ne faudra rater une seule des courses majeures.
    attentes:
    Il va devoir cartonner sur MSR, AGR, les étapes de 2 T2, les étapes du TdF, Bretagne Classic, canadiennes et Cdm. De quoi vibrer sur les C1/C0.
    sommet de sa saison: victoire de l’AGR.
    pronostique: 36 à 44
    J’ai du mal à ne pas le voir reproduire a minima sa saison 2016. Dans le meilleur des cas, il peut refaire 2015 avec en plus une victoire à l’AGR, plus de points sur le TdF et quelques victoires supplémentaires.

    Julian ALAPHILIPPE (Quick-Step Floors, 16)


    profil: punch, montagne
    faits d’arme:
    2ème LBL, 2x2ème FW
    tour de Californie
    forces/faiblesses:
    Il est l’un des tout meilleur puncheur du monde. Il a montré an 2016 qu’il peut faire bien plus. Il gagne le tour de Californie, certes devant une concurrence assez faible, mais le fait est qu’il a su s’imposer en tant que leader. Il termine 6ème du Dauphiné juste derrière le quintet Froome, Bardet, Martin, Porte, Contador. Il se bat comme un diable sur plusieurs étapes du TdF où il coure mal et est victime de malchance. Le tout avec une préparation hivernale tronquée à cause d’une mononucléose. Il semble être capable d’être performant tout au long de l’année. Son équipe est monstrueuse, bien que pas toujours à son service.
    attentes:
    Il est en pleine progression. On ne connaît pas encore ses limites. Il ressemble à Valverde. S’il pouvait scorer à peu près partout où il ira ça serait parfait. Ses temps forts seront les ardennaises, le TdF et la fin de saison (Lombardie?, Cdm?).
    sommet de sa saison: victoire à LBL
    pronostique: 37 à 60
    Étant donné qu’il ne fait que progresser, il ne fera sûrement pas moins bien que l’an dernier. Il peut aller titiller les 1000 points tel un sous-Valverde.

    Richie PORTE (BMC Racing Team, 14)


    profil: course par étapes
    faits d’arme:
    2 Paris-Nice, 1 tour de catalogne, 2 TDU
    5ème TdF 2016
    forces/faiblesses:
    Il présente un profil à la Contador : il ne court que les T2 et GT. C’est un excellent grimpeur et un bon rouleur. Il est irrégulier. Il peut gagner des T2 comme s’écrouler complètement ou être poisseux. Il est leader de toutes ses courses, TVG ayant été évincer du TdF. Longtemps on s’est demandé s’il était fait pour les GT. Il a donné des garanties sur le TdF 2016. BMC a recruté rien que pour lui Roche, qui remplacera TVG dans le roster TdF. Il peut s’appuyer sur une équipe de talent et d’expérience. Par contre sa saison se termine au TdF.
    attentes:
    Il a 6 courses à son programme : TDU, 4 T2 (PN?, Catalogne?, Romandie?, Dauphiné?) et TdF. Il doit gagner le TDU, podiumer sur au moins 2 T2 et podiumer sur le TdF. Reste maintenant à réussir sur les T2 et le TdF la même année.
    sommet de sa saison: Podium du TdF
    pronostique: 34 à 43
    Je ne le vois pas faire moins bien que l’an dernier. S’il arrive à reproduire ses T2/TDU 2015 et son TdF 2016 (sans la crevaison), ça peut rapporter 600+.

    Sergio HENAO (Team Sky, 12)


    profil: punch, montagne
    faits d’arme:
    2x2ème tour du Pays Basque
    podium tour de Pologne, TDU
    2ème FW
    forces/faiblesses:
    Toujours placé, jamais gagnant. Il ne comptabilise que 5 victoires pro. Avec l’armada Sky il n’a que très peu de tickets de shoot. En gros TDU, tour du Pays Basque et ardennaises. Le reste du temps il larbine, même quand il est plus fort que son leader (cf PN 2016). Ce qui ne l’empêche pas d’être présent en second rideau devant d’autres leaders grâce à son seul talent.
    attentes:
    Il ne devra pas décevoir sur ses courses en tant que leader: TDU, tour du Pays Basque et ardennaises. Pourra-t-il faire en Catalogne ce qu’il a déjà fait sur PN? Pas sûr avec une proximité de dates entre Catalogne et Pays Basque. Ensuite il larbinera pour Froome sur Dauphiné et TdF. J’espère qu’il ira jusqu’en fin de saison et ira au Lombardie (icompatible avec TDU? Ui peut-être). Un top 10 est attendu.
    sommet de sa saison: victoire du tour du Pays Basque
    pronostique: 28 à 47
    Une mauvaise saison serait 3ème TDU, 10ème Catalogne, 3ème Pays Basque, 10ème FW, 10ème LBL, 0 Dauphiné, 50 points au TdF, puis fin des saison. La saison parfaite : TDU, 5ème Catalogne, Pays Basque, podium FW et LBL, top 10 TdF.

    Ilnur ZAKARIN (Team Katusha – Alpecin, 12)


    profil: courses par étapes, montagne
    faits d’arme:
    tour de Romandie
    places d’honneur T2
    victoires d’étape Giro et TdF
    5ème Giro à 3 jours de la fin (oui, oui, la chute fait partie de la course)
    forces/faiblesses:
    Il est très fort en T2, semble fort en GT et peut même scorer sur LBL (et pourquoi pas sur le Lombardie). Son terrain de jeu préféré est la montagne sous les 2000m. Il est également très fort en CLM et se bat sur les arrivées pour des placettes. Il a montré qu’il peut être performant sur une grande période de l’année (je ne veux pas savoir comment). Il s’attaque à un programme scindé en 2 parties autour du Giro et de la Vuelta. Une inconnue pour lui.
    attentes:
    Il fera moins de T2 qu’à l’accoutumée à cause de ses deux GT. Il doit être capable de performer sur un T2 et les deux GT. LBL pourra être remplacé par le Lombardie. Sur le Giro la concurrence sera énorme (Quintana, Nibali, Chavez, Pinot, Kruisjwick, Aru, Landa). Sur la Vuelta ça devrait être plus léger.
    sommet de sa saison: victoire Romandie ou podium Vuelta
    pronostique: 28 à 54
    Avec un programme style Aru 2015 ou Chavez 2016, il peut aller taper les 650 points. Il peut aussi faire fond de top 10 Giro, pas de podium T2 et fond de top 5 Vuelta.

    Fernando GAVIRIA (Quick-Step Floors, 11)


    profil: sprint, flandriennes
    faits d’arme:
    Paris-Tours
    étapes de TA et Pologne
    joue la gagne sur MSR
    forces/faiblesses:
    C’est une sur-brute. Pour sa première année pro il gagne une étape de son premier T2, est placé pour jouer la gagne sur MSR (la chute fait partie de la course, toussa), fait top 10 de A travers la Flandres et de GW, remporte Paris-Tours avec la manière. Il est entouré de la crème de la crème dans son domaine (Kittel et Boonen) et est dans la meilleure équipe de classiques. Il fait preuve d’une énorme maturité et possède une grande confiance en lui (cf 2ème étape du tour La Provence 2016 où il laisse son poisson-pilote gagner alors que son palmarès jusque-là n’est pas pléthorique).
    attentes:
    Il attaque sa 2ème année chez les pros et possède une énorme marge de progression. Il visera MSR et le Giro. Le tout sera agrémenté de victoires en veux-tu en voilà.
    sommet de sa saison: victoire de MSR
    pronostique: 36 à 72
    Il ne fera pas moins bien que l’an dernier vu sa marge de progression. Il peut faire une Degenkolb 2014 (podium MSR (à la place de PR), victoire GW, étapes GT, victoires classiques/SSR).

    Tom BOONEN (Quick-Step Floors, 10,5)


    profil: flandriennes, sprint
    faits d’arme:
    4 Paris-Roubaix
    3 tour des Flandres
    3 GW
    5 E3
    Cdm
    6 étapes TdF
    forces/faiblesses:
    Il fait partie des très grands flandriens. Son palmarès parle pour lui. Mais comme tout flandrien il est sujet aux chutes qui peuvent ruiner ses espoirs. En plus des flandriennes il peut sprinter. Il est une star dans son plat pays et sera le leader incontesté de son équipe. Sa garde rapprochée des flandriennes c’est Stybar (2ème Paris-Roubaix, 2ème E3) et Terpstra (Paris-Roubaix, 2 A travers la Flandres), rien que ça. Ne fait-il pas quand même l’année de trop? Il a 36 ans.
    attentes:
    Il ne courrera qu’une demi-saison avec comme but ultime de gagner Paris-Roubaix pour tirer sa révérence. Cancellara l’a plutôt bien fait l’an passé. Comme il est prévu pour un transfert, 260 points suffiront pour être rentable. C’est dans ses cordes avec les seules flandriennes.
    sommet de sa saison: victoire de Paris-Roubaix
    pronostique: 29 à 55
    L’an passé il n’est pas vraiment dans le coup. Ça peut très bien se reproduire cette année encore (même si j’en doute, vu qu’il ne fait qu’une demi saison et qu’il ne pourra pas se rattraper). Il peut au maximum gagner Paris-Roubaix et KBK et bien figurer sur les autres flandriennes.

    Tiesj BENOOT (Lotto Soudal, 8,5)


    profil: flandriennes, punch
    faits d’arme:
    5ème tour des Flandres à 21 ans pour sa première participation
    4ème Paris-Tours
    5ème GP de Montréal
    5ème tour de Pologne
    forces/faiblesses:
    Il présente un profil à la GVA : très fort sur les courses d’un jour plutôt vallonées (flandriennes, Strade, canadiennes, San Sebastian), assez fort en montagne et plutôt rapide en petit comité. Avec ça il peut scorer partout où il coure comme GVA. Son équipe n’est pas dégueu pour les flandriennes (Roelandts, Debusschere, Galoppin et même Greipel). Ils savent se partager le leadership entre lui, Wellens et Galoppin. Il n’a que 22 ans. Il ne peut que progresser.
    attentes:
    Il est en mesure de réaliser sa breakout year cette année avec des top 5 réguliers sur les flandriennes, des échappées sur un GT et une fin de saison canon avec toutes les C1 et le Cdm.
    sommet de sa saison: victoire d’une flandrienne C1
    pronostique: 42 à 60
    Il progresse et ne pourra pas faire moins bien qu’en 2016 où il a eu des problèmes physiques. En fait il ne fera pas moins bien qu’en 2015. Il peut aller chercher les 500 points si tout lui sourit.

    Miguel Angel LOPEZ (Astana Pro Team, 8,5)


    profil: course par étapes, montagne
    faits d’arme:
    tour de Suisse à 22 ans
    Milan-Turin
    forces/faiblesses:
    C’est un énorme crack. Sa victoire sur le tour de Suisse en est le parfait exemple. Il y devance quelques spécialistes de T2 (Izaguirre, Talansky, TVG, Rui Costa, Spilak). Là où il a le plus impressioné c’est sur le CLM. Il fait 2ème devant Cancellara. Puis il attaque carrément le dernier jour avec la tunique de leader. On ne sait pas ce qu’il vaut en GT en termes de récupération. Il peut être très fort sur les classiques italiennes de fin de saison. À cause de sa blessure, il aura une préparation hivernale tronquée et ne reprendra la compétition qu’en avril. Ça peut être short pour le TdF, mais ça peut lui apporter de la fraîcheur pour la fin de saison.
    attentes:
    Avec sa blessure s’il pouvait juste se rentabiliser ça serait déjà bien (il a été surcôté du fait de son talent incroyable).
    sommet de sa saison: meilleur jeune du TdF
    pronostique: 20 à 45
    Il peut mal encaisser son premier vrai GT et rapporter peu de points rivals (surtout s’il joue le CG pour un fond de top 10, qui serait excellent sportivement). Là où il peut scorer le plus c’est sur un T2 et les classiques italiennes de fin de saison en mode superman.

    Gianni MOSCON (Team Sky, 6)


    profil: punch, montagne
    faits d’arme:
    Artic Race of Normway pour première saison
    forces/faiblesses:
    Il est très bon sur les courses d’un jour au profil escarpé. Il n’attaque que sa deuxième année pro. Par contre il est chez Sky où il larbine la plupart du temps. Il a participé aux flandriennes l’an passé, mais il devrait être plus à l’aise sur les ardennaises.
    attentes:
    Il faut qu’il continue sa progression. Il n’y a aucune raison que Sky ne lui laisse pas le leadership sur quelques SSR et il pourra améliorer certains résultats sur courses d’un jour.
    sommet de sa saison: victoire du Giro dell’Emilia
    pronostique: 35 à 50
    Refaire sa saison 2016 est plus qu’un minimum. Avec plus de latitude il peut gagner quelques courses supplémentaires.

    Michael VALGREN (Astana Pro Team, 6)


    profil: punch
    faits d’arme:
    2ème AGR
    2 tour du Danemark
    forces/faiblesses:
    Il affectionne les arrivées pentues mais pas trop. Il se débrouille bien sur les étapes casse-pattes et possède une bonne pointe de vitesse. Après avoir beaucoup travaillé pour Contador, le voilà libéré, délivré. Il devient leader à part entière chez les Kazakhs, la hiérarchie étant très claire. Il va ainsi pouvoir laisser parler tout son talent.
    attentes:
    Il doit être en mesure de reproduire ses ardennaises 2016, de gagner de nouveau le tour du Danemark, de faire quelque chose en Pologne ou aux Europe dans son pays.
    sommet de sa saison: champion d’Europe
    pronostique: 42 à 75
    Il est clair qu’en passant leader il fera bien mieux que ce qu’il a pu faire en étant bridé jusque-là. Le top est de bonnes ardennaises, une double victoire Europe – tour du Danemark, très bonnes fin de saison avec les C1.

    Jasper STUYVEN (Trek - Segafredo, 5,5)


    profil: flandriennes, sprint
    faits d’arme:
    KBK
    étape Vuelta
    forces/faiblesses:
    Il est annoncé comme une future star des flandriennes. Il a pu côtoyer de près Cancellara et apprendre à ses côtés 3 ans durant. Le timing du départ de Cancellara est parfait. Celui-ci s’en va au moment où Stuyven est prêt à s’envoler de ses propres ailes. L’arrivée de Degenkolb ne devrait pas trop perturber cette éclosion. En plus des flandriennes il est capable de se mêler à la lutte sur les arrivées au sprint d’étape difficiles. Il n’est pas dans les top players de sa catégorie et jouera souvent en seconde zone.
    attentes:
    Sa première partie de saison sera axée sur les falndriennes. En fin de saison il pourra remettre en route et obtenir quelques placettes.
    sommet de sa saison: victoire de KBK
    pronostique: 30 à 60
    S’il ne s’améliore pas (tout à fait possible), il pourra peiner à reproduire ses performances 2016. Il est capable de s’imposer sur une des flandriennes et de bien figurer sur les autres. Sa fin de saison ne pourra pas être tonitruante.

    Magnus Cort NIELSEN (ORICA-Scott, 5)


    profil: sprint
    faits d’arme:
    2 étapes Vuelta
    2ème tour du Danemark
    forces/faiblesses:
    Ce n’est pas un pur sprinteur. Il préfère les arrivées après étapes difficiles. Il n’est spécialement spécialiste des courses d’un jour. Un vide est à combler avec le départ de Matthews. C’est lui qui s’en chargera.
    attentes:
    Il ne cassera pas la baraque, mais il peut améliorer bon nombre de résultats et jouer plus souvent la gagne.
    sommet de sa saison: victoires d’étape Vuelta
    pronostique: 32 à 45
    En progression et avec le champ libre il ne peut faire beaucoup moins bien que 2016. Une petite progression dans ses résultats est envisageable.

    Sondre Host ENGER (AG2R La Mondiale, 5)


    profil: sprint
    faits d’arme:
    3ème étape TdF
    forces/faiblesses:
    Il sprinte correctement sur le plat et très bien après une étape difficile. Il aura la place dans l’équipe pour disputer les SSR belges et sera accompagné des jolies nouvelles recrues de sa nouvelle équipe. Il finit sa saison fin août laissant de la place pour une amélioration.
    attentes:
    Son TdF laisse entrevoir de très belles choses. En pleine progression, il peut améliorer ses nombreux top 3.
    sommet de sa saison: victoire du tour de Norvège
    pronostique: 38 à 55
    Il rééditera 2016 en étant en forme plus tôt et en finissant la saison plus tard.

    Daniel McLAY (Fortuneo – Vital Concept, 5)


    profil: sprint
    faits d’arme:
    2 manches de la coupe de France
    3ème étape TdF
    forces/faiblesses:
    C’est un pur sprinteur ne passant pas les bosses. Son équipe n’est pas exceptionnelle (bien que Bretonne), mais elle en a fait un leader et sera un coureur protégé.
    attentes:
    Un projet est en place autour de lui. Tout est fait pour qu’il progresse. Il devra être plus régulier sur les SSR françaises et obtenir quelques meilleurs résultats sur le TdF.
    sommet de sa saison: victoire de Paris-Bourges
    pronostique: 28 à 48
    Il peut régresser et ne plus gagner de SSR, tout comme en gagner de nouvelles et être plus régulier tout au long de l’année.

    Carlos BARBERO (Movistar Team, 4,5)


    profil: sprint, punch
    faits d’arme:
    circuit de Gexto
    étapes de SSR espagnoles
    forces/faiblesses:
    Il apprécie les arrivées en légère montée. Il est l’unique sprinteur de son équipe (Rojas? Oui mais non). Il aura toutes les libertés sur les SSR espagnoles où la concurrence est faible. Il est souvent placé mais rarement gagnant. Était-ce dû à la faiblesse de sa précédente formation? Toujours est-il qu’il remplace poste pour poste Lobato.
    attentes:
    Le changement d’équipe et le passage en WT peut lui permettre de franchir un cap dans sa carrière: améliorer ses résultats passés sans en attendre monts et merveilles.
    sommet de sa saison: victoire de 2 SSR espagnoles
    pronostique: 25 à 45
    Ses résultats précédents n’étant pas extraordinaires, il devrait pouvoir remettre le couvert. Avec une équipe orientée punch et montagne il n’aura pas énormément d’appuis et ne pourra pas obtenir des résultats mirobolants.

    Maurits LAMMERTINK (Team Katusha – Alpecin, 4)


    profil: punch
    faits d’arme:
    tour du Luxembourg
    7ème flèche brabançonne
    forces/faiblesses:
    Son domaine de prédilection est les arrivées type AGR. Il arrive dans une équipe WT où il sera le seul sur son terrain de jeu. Il semble bénéficier d’un statut de leader de second rang.
    attentes:
    Il est victime de deux blessures l’an dernier. Ça ne l’empêche pas de faire 132 points sur en gros 3 mois. Ça lui laisse une belle marge de progression.
    sommet de sa saison: victoire de la flèche brabançonne
    pronostique: 33 à 66
    Il ne peut pas faire moins bien que l’an dernier et peur doubler son score.

    Sam OOMEN (Team Sunweb, 4)


    profil: montagne
    faits d’arme:
    tour de l’Ain pour sa première saion pro
    forces/faiblesses:
    Il est à l’aise lorsque la route s’élève. Il semble être capable de réaliser de bons chronos lorsque le besoin s’en fait sentir. Il a pour l’instant été performant sur des SSR. Il y a un risque qu’il ne franchisse pas bien le passage aux courses WT. À moins qu’il reste leader des SSR une année de plus.
    attentes:
    Il est à un tournant. Soit il passe sur les courses WT et il peut être vite limité, soit il continue sur les SSR et il améliore quelques résultats WT par-ci par-là. Je ne sais pas si on peut espérer quelques chose sur les courses d’un jour.
    sommet de sa saison: victoire d’un T4
    pronostique: 20 à 45
    S’il butte sur les courses WT, sa saison rivals peut vite virer au cauchemar. Sa marge de progression rivals est certainement limitée.

    Anthony TURGIS (Cofidis, 4)


    profil: SSR françaises
    faits d’arme:
    Classic Loire Atlantique
    Boucles de Mayenne
    forces/faiblesses:
    Il est plutôt baroudeur. La plupart de ses résultats sont dus à des échappées savamment menées. Il n’est pas spécialement bon sprinteur, ni bon rouleur. Son programme devrait être relativement orthogonal à celui de Bouhanni.
    attentes:
    Il est un des espoirs du cyclisme français. Reste à le prouver sur le terrain.
    sommet de sa saison: victoire de 2 SSR françaises
    pronostique: 20 à 45
    Ses qualités ne reposent pas sur des bases types sprint, CLM, etc. il doit donc jouer finement, ce qui est très aléatoire. Il peut donc être un fail. En tout cas il ne sera pas énorme.

    Loïc VLIEGEN (BMC Racing Team, 4)


    profil: punch
    faits d’arme:
    9ème AGR
    forces/faiblesses:
    Il paraît que c’est le nouveau Gilbert. Bon, ça peut être le nouveau Teuns aussi. Bref c’est un puncheur. C’était un crack chez les jeunes, une bonne base. Gilbert est parti, personne ne le remplace, c’est pour Vliegen.
    attentes:
    Il est en mesure de passer un cap. Il va jouer toutes les étapes pour puncheur que ne disputera pas GVA.
    sommet de sa saison: victoire du GP de Wallonie
    pronostique: 25 à 55
    Avec la très belle équipe qui le soutient il sera fort peu probable de faire beaucoup moins bien que 2016. S’il franchit le cap espéré c’est jackpot.

    Michael WOODS (Cannondale-Drapac Pro Cycling Team, 4)


    profil: punch
    faits d’arme:
    2ème Milan-Turin
    2ème tour de l’Utah
    3ème Willunga Hill
    forces/faiblesses:
    Il est arrivé au vélo sur le tard. Son arrivée en WT se passe très bien. Il ne fait que progresser. Il est encore en phase d’apprentissage du placement, de l’approche des courses, etc. Il possède un très bon punch. Son truc c’est de faire parler les watts. Pour sa première année WT, il obtient 3 résultats marquant: 3ème Willunga Hill, 12ème FW et 2ème Milan-Turin. Des résultats très encourageants. Son gros problème est d’être chez Cannondale où le bien-être prime sur le bien scorer. Il semble limité aux seules arrivées pour purs puncheurs.
    attentes:
    Il doit progresser encore et aller chercher des terrains de jeu qui lui sont favorables genre tour du Pays Basque.
    sommet de sa saison: top 5 FW
    pronostique: 37 à 50
    Ses caractéristiques ne laissent pas de place au doute. Ce qu’il a déjà fait il peut le refaire. Il peut améliorer ses résultats majeurs et aller en chercher d’autres.

    Rudy BARBIER (AG2R La Mondiale, 3,5)


    profil: sprint
    faits d’arme:
    2 SSR françaises
    forces/faiblesses:
    Il semble posséder les mêmes caractéristiques que Sam Dumoulin. Ça tombe bien il arrive à ses côtés pour espérons-le un tuilage (Dumoulin vient d’annoncer sur son site qu’il rempilait pour de vrai). Normalement, il sprintera toute l’année sur les SSR françaises dans une WT française.
    attentes:
    S’il améliore tous ses résultats de SSR françaises le contrat sera rempli.
    sommet de sa saison: victoire du GP de Fourmie
    pronostique: 37 à 80
    Sa saison rivals 2016 aurait avoisiné les 130 points. Il ne fera pas moins dans une meilleure équipe. Il participera aussi à de meilleures courses plus rémunératrices sur lesquelles il peut surprendre. Il ne pourra pas faire une Groenewegen 2016 mais s’en approcher en théorie (même si ça n’arrive pas tous les ans).

    Phil BAUHAUS (Team Sunweb, 3,5)


    profil: sprint
    faits d’arme:
    étape tour du Danemark
    forces/faiblesses:
    Il n’a pas beaucoup de références. Il est quand même placé sur de nombreuses courses. Tous ces petits résultats ne demandent qu’à être améliorés. Avec l’arrivée de Sagan il a préféré s’exiler dans l’autre WT allemande. Il part a priori avec le statut de sprinteur n°1, même si Max la menace n’a pas dit son dernier mot. 3,5 petits sous pour un sprinteur de WT, je prends.
    attentes:
    Remplacer les top 10 par des top 3 serait bien.
    sommet de sa saison: victoire de Rund um Köln
    pronostique: 15 à 45
    Il peut se faire bouffer par Max Walscheid, perdre confiance et tomber dans une spirale négative. Il ne sera pas non plus un cador du sprint, n’obtenant au mieux que quelques belles placettes.

    Andrea FEDI (Wilier Selle Italia, 3,5)


    profil: SSR italiennes
    faits d’arme:
    Trofeo Laigueglia
    2ème GP Plouay
    2ème Giro dell’Emilia
    forces/faiblesses:
    C’est un attaquant spécialiste des courses italiennes. Il est honnête au sprint, passe bien les bosses, attaque souvent. Je ne sais pas s’il sera plus ou moins leader cette année. Il se blesse souvent.
    attentes:
    Il ne score quasiment que sur le calendrier italien.
    sommet de sa saison: victoire de deux SSR italiennes
    pronostique: 15 à 45
    2016 est l’exemple d’une saison pas géniale mais avec des succès quand même. Ça peut être pire. Son plafond ne doit pas être très élevé non plus.

    Matvey MAMYKIN (Team Katusha – Alpecin, 3,5)


    profil: montagne
    faits d’arme:
    16èle Lombardie
    forces/faiblesses:
    C’est la nouvelle pépite Russe en montagne. Il est encore jeune et n’a fait que pointer le bout de son nez. Rien ne garanti qu’il fera quelque chose. Avec le départ de Purito une porte s’est ouverte. Il devrait avoir la place de pouvoir s’exprimer.
    attentes:
    Il va falloir qu’il aille chercher des résultats pour lancer sa carrière.
    sommet de sa saison: victoire d’une SSR par étapes
    pronostique: 22 à 50
    Il peut refaire une saison sans progresser véritablement (Jean-René si tu nous lis). Je ne le vois pas faire de coup d’éclat.

    Guillaume MARTIN (Wanty – Groupe Gobert, 3,5)


    profil: punch, course par étapes
    faits d’arme:
    2ème tour d’Autriche
    forces/faiblesses:
    Il est bon puncheur et honnête grimpeur. Il est leader incontesté de son équipe qui le met dans les meilleures conditions sur ses courses. La deuxième étape du Dauphiné 2016 m’a fait le choisir. Il ne fait que 11ème certes, mais il est gêné par une chute et se mêle à la lutte des cadors du WT.
    attentes:
    Il a progresser en 2016 et devrait continuer en 2017. Il a toujours été plutôt bien placé dans les courses par étapes. Il y a là une marge de progression.
    sommet de sa saison: victoire d’une SSR par étapes
    pronostique: 28 à 45
    Il fera a minima mieux qu’en 2016 et améliorera certains résultats dans la mesure d’un leader de conti pro.

    Thomas BOUDAT (Direct Energie, 3)


    profil: sprint
    faits d’arme:
    Classica Corsica
    champion de France de l’omnium
    forces/faiblesses:
    Il suit le même parcours que Coquard. S’il pouvait en prendre la même trajectoire... Il abandonne l’omnium pour se concentrer uniquement sur la route. Il a déjà obtenu quelques top 3. D’après les dires de Coquard lui-même, Boudat devrait faire des courses différentes des siennes. Il sera donc libre de sprinter à sa guise sur le calendrier français.
    attentes:
    Il devra scorer sur les SSR françaises auxquelles ne participe pas Coquard.
    sommet de sa saison: victoire de 2 SSR françaises
    pronostique: 25 à 60
    Il peut vite perdre confiance comme il l’a fait lors des JO. Mais il a le potentiel pour jouer la gagne régulièrement.

    Brendan CANTY (Cannondale-Drapac Pro Cycling Team, 3)


    profil: montagne
    faits d’arme:
    étape tour d’Autriche
    7ème tour d’Oman
    forces/faiblesses:
    Il arrive en WT pour faire parler sa puissance. Les cadors ne sont pas légions chez Cannondale. Il devrait avoir sa place. Il n’a pas vraiment de course référence et continuera à apprendre cette année.
    attentes:
    Il va devoir apprendre à compter les tours sur circuit. Aux championnats australien, il a accéléré dans la bosse de l’avant-dernier tour pensant que c’était le dernier. Il lève les bras en passant la ligne et se rend compte qu’il reste un tour... Il s’accroche dans le groupe de la win et finit à la porte des points. Youpi. Le niveau était quand là.
    sommet de sa saison: victoire d’étape sur un GT
    pronostique: 20 à 45
    Partant de loin, il ne pourra pas aller bien haut.

    Xandro MEURISSE (Wanty – Groupe Gobert, 3)


    profil: punch
    faits d’arme:
    7ème  tour de Grande-Bretagne
    forces/faiblesses:
    Son nom me parle quand je le vois à la bagarre avec Galoppin sur le tour de Grande-Bretagne l’an dernier. En regardant de plus près on se rend compte que ses performances ne sont pas si mal. Je pense qu’il a un profil à la Galoppin justement. Il aime les courses animées.
    attentes:
    Je ne sais pas quel sera son rôle au sein de sa formation. Les leaders ne courent pas les rues, il pourrait partager les courses avec Smith, le dernier arrivé en remplacement de Wesrtra. Heureusement ce dernier n’est pas côté dans rivals, car je l’aurais loupé à cause de la validation de l’équipe pour les championnats australiens.
    sommet de sa saison: victoire au tour du Yorkshire
    pronostique: 30 à 45
    Sa renta devrait être juste moyenne.
    Les stats

    Nombre de coureurs par équipe:
    WT (24):  Team Katusha – Alpecin (4), Quick-Step Floors (3), Team Sunweb (3), BMC Racing Team (2), Team Sky (2), Astana Pro Team (2), AG2R La Mondiale (2), Cannondale-Drapac Pro Cycling Team (2), Lotto Soudal (1), Trek – Segafredo (1), ORICA-Scott (1), Movistar Team (1)
    PCT (6): Wanty – Groupe Gobert (2), Fortuneo – Vital Concept (1), Cofidis (1), Wilier Selle Italia (1), Direct Energie (1)

    Nombre de coureurs par nationalité:
    France (5), Belgique (5), Australie (3), Colombie (3), Norvége (2), Danemark (2), Russie (2), Italie (2), Grande-Bretagne (1), Espagne (1), Pays-Bas (2), Canada (1), Allemagne (1)

    Auto-critique

    point de vue des coureurs

    Je suis bien fourni en sprinteurs ou coureurs rapides (une bonne dizaine). C’est la catégorie de coureurs la plus présente dans mon équipe. Viennent ensuite les puncheurs (une petite dizaine). Comparé aux grimpeurs ils devraient être plus présents lors des arrivées.

    Justement les grimpeurs ne sont pas légion chez moi. Sur les grandes courses ils ne seront que 3 (Porte, Henao et Zakarin). En GT, les arrivées au sommet voient de moins en moins la victoire d’étape se jouer entre les généralistes. Je compte sur cette tendance encore cette année. Si ce n’est pas le cas, je prendrai cher à chaque arrivée au sommet. Et de toute façon je prendrai cher à chaque CG de GT.

    La catégorie dans laquelle je suis tout nu c’est celle des rouleurs. Je n’en ai aucun. Il y a bien Zakarin qui peut aller chercher des petits points sur des étapes mais c’est tout. J’ai surtout favorisé les coureurs à plusieurs casquettes pouvant scorer sur différents terrains. D’ailleurs je n’ai pas de flandrien pur. Tout mes coureurs présents sur les flandriennes devront scorer tout au long de l’année.

    Je regrette déjà de ne pas avoir plus anticipé le cas MAL. On sait qu’il ne scorera pas avant la fin du printemps. Il était donc idéal pour un transfert post Roubaix voire post Giro. C’est fait, il va falloir qu’il cartonne sévère.

    Point de vue des courses

    Je suivrai avec grande attention toutes les C0. Pour chacune de ces courses j’aurai un potentiel vainqueur. Corollaire: Je ne serai pas en reste sur les C1.

    Pour les GT, j’évite soigneusement le CG du Giro et son nombre incalculable de leader de bon et très bon niveau. Je serai un peu plus présent sur le TdF. Quoiqu’il en soit, c’est sur les étapes que je ferai mon beurre sur les GT. Je le ferai avec mes classicmens. En revanche je serai carrément à la ramasse sur les points CG. Mes T2 seront à l’image de mes GT.

    Restent les SSR. Pour les Espagnoles, j’aurai l’unique sprinteur de l’unique WT espagnole. C’est largement suffisant avec le calendrier moribond espagnol. De l’autre côté je à l’aise pour les Françaises, pas moins de 7 coureurs à les courir régulièrement. Mais c’est peut-être trop du coup. Seul un coureur d’une PCT italienne ira sur les SSR italiennes. C’est clairement trop peu.

    Le suivi

    Pour désaisonnaliser les résultats au cours de la saison je mets en place un graphique de suivi de la rentabilité lié aux résultats espérés pour chacun des coureurs. Je le ferai vivre après chaque grande phase de la saison.

    Pour chaque coureur de mon équipe j’ai établi une feuille de route des résultats à faire pour atteindre une rentabilité de 40 précisément. Par exemple pour Porte il est le suivant: TDU (100), PN (80), Catalogne (80), Romandie (40), Dauphiné (80), TdF (180). S’il fait 100 points au TDU, ça ne fera pas évoluer sa renta théorique qui restera à 40. S’il ne fait que 86 points, sa renta passerait à 39. J’essaie d’être au plus proche de ce que pourrait la saison de chacun de mes coureurs. C’est plus ou moins évident selon les coureurs; il est plus facile de connaître les objectifs d’un Matthews que d’un Meurisse. En fin d’année ça fera une rétrospective pour voir à quel point j’ai pu mal juger certains coureurs.

    Ceci permet de mieux visualiser l’avancement de chaque coureur et de relativiser les performances. Quelqu’un qui aurait beaucoup de flandriens serait certainement en avance sur les autres joueurs mi-avril, mais ça ne veut pas dire qu’il a une bonne équipe. Avec ce type de suivi, on verrait que son équipe n’est pas forcément si bien que ça.

    Voici le premier graphique de la saison. Tout le monde est à 40 de renta, sauf Canty, DNS du TDU.
    Lecture: À chaque coureur un curseur indique quelle est sa renta théorique en fonction des résultats passés et des résultats théoriques à venir. Une plage de rentabilité théorique (voir présentation de chaque coureur ci-dessus) est représentée par des tirets.

                   0         10        20        30        40        50        60
                   |         |         |         |         |         |         |

    Kristoff                                        -------|------
    Matthews                                           ----|----
    Alaphilippe                                         ---|--------------------
    Porte                                             –----|---
    Henao                                       –----------|-------
    Zakarin                                    ------------|--------------
    Gaviria                                             –--|----------------------
    Boonen                                       –---------|---------------
    Benoot                                          –------|--------------------
    Lopez                              –-------------------|-----
    Moscon                                             –---|----------
    Valgren                                                |  -----------------------
    Stuyven                                       –--------|--------------------
    Nielsen                                         –------|-----
    Enger                                                --|---------------
    McLay                                       –----------|--------
    Barbero                                  –-------------|-----
    Lammertink                                       –-----|--------------------------
    Oomen                               –------------------|-----
    Turgis                              –------------------|-----
    Vliegen                                  –-------------|---------------
    Woods                                                –-|----------
    Barbier                                              --|----------------------------------------
    Bauhaus                        –-----------------------|-----
    Fedi                           –-----------------------|-----
    Mamykin                               –----------------|----------
    Martin                                      –----------|-----
    Boudat                                   –-------------|--------------------
    Canty                               –-------------|----------
    Meurisse                                      –--------|-----

    total équipe                                           |


    Dernière édition par fanch le Lun 6 Fév - 8:45, édité 3 fois
    avatar
    stou**
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 19496

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par stou** le Mar 17 Jan - 12:56

    Breaking news, fortes suscipicions de dopage sur un membre de la PPL :
    Fanch, positif mais pas suspendu
    avatar
    gironico**
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : Vainqueur de Rivals 2011 et 2013, 2ème de Rivals 2010
    Autres faits d'armes : Un fantasy coupe du Monde 2006, un DS Manager 2006. Abandon à ODR après une montée en ligue 1.
    Messages : 2861

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par gironico** le Mar 17 Jan - 14:18

    ça me rappelle TeamH dans un style un peu différent

    sylvainm
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 172ème en 2014, 96ème en 2015, 16ème en 2016 (2ème PPL)
    Messages : 2490

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par sylvainm le Jeu 19 Jan - 18:34

    Encore 1 qui doit pas se louper sur les flandriennes pour viser le haut de tableau, je respecte ton choix de Kristoff, intéressant, par contre Porte, Henao et Zakarin c'est un poil risqué, ils sont pas toujours fiables...
    avatar
    Matt
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 7e 2014 et 2015, 8e 2013, 16e 2011 et 2012
    Autres faits d'armes : Le PP Manager
    Messages : 4450

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par Matt le Sam 21 Jan - 0:06

    Shocked

    J'avoue j'ai pas tout lu... mais chapeau !
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Lun 20 Mar - 9:36

    Premier bilan intermédiaire suite à MSR.

                   0         10        20        30        40        50        60
                   |         |         |         |         |         |         |

    Kristoff                                        ----|---------
    Matthews                                           --|------
    Alaphilippe                                         ----------------|-------
    Porte                                             –-----|--
    Henao                                       –------------------      |
    Zakarin                                    ---------------|-----------
    Gaviria                                             –---|---------------------
    Boonen                                       –-----|-------------------
    Benoot                                          –------------|--------------
    Lopez                              –-------------------|-----
    Moscon                                             --|------------
    Valgren                                           |       -----------------------
    Stuyven                                       –---------------|-------------
    Nielsen                                         –------------         |
    Enger                                            |    -----------------
    McLay                                       –------------------ |
    Barbero                                  –----------|--------
    Lammertink                                      | --------------------------------
    Oomen                               –-----------------------  |
    Turgis                              –---------|--------------
    Vliegen                                  –------|----------------------
    Woods                                        |        ------------
    Barbier                                          |    ------------------------------------------
    Bauhaus                        –---------------------------|-
    Fedi                           –---------------|-------------
    Mamykin                               –------------|--------------
    Martin                                      –-----|----------
    Boudat                                   –------------|---------------------
    Canty                               –------------|-----------
    Meurisse                                      –---|----------

    total équipe                                           |
    avatar
    stou**
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 19496

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par stou** le Lun 20 Mar - 10:32

    Est-ce que tu peux nous expliquer la lecture des lignes Valgren, Woods, Enger, Barbier ? (si j'avais bien compris, le trait rouge correspond à la moyenne espérée en fin de saison, et du coup je comprends pas pourquoi il n'y a que des traits au niveau supérieur)
    Inversement, je ne comprends pas non plus la ligne Henao.
    Ah, et je ne comprends pas du tout Andrea Fedi qui est blessé / perdu pour la science, et sur qui je ne miserais pas un kopeck pour une renta à 40 (même à 20 ce sera chaud...)
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Lun 20 Mar - 11:13

    Globalement je suis encore dans les cordes de la renta. D'un autre côté je ne suis que 20ème PPL. Il y a évidemment de bonnes surprises comme dans toutes les équipes, mais je pâtis du mauvais départ de mes 2 coureurs les plus chers et qui sont différenciateurs.

    Petits commentaires sur chaque coureur du plus rentable potentiellement au moins rentable potentiellement:

    Cort Nielsen: Il répond parfaitement aux attentes. Une victoire sur une C3, un bon classement MSR et quelques placettes, le voilà déjà à 20 de renta.

    Henao: Il fait le PN de rêve, celui qu'il aurait déjà dû faire l'an dernier s'il n'avait pas larbiné pour Thomas. Il a assumé son rôle de leader. Excellent pour la suite (Pays Basque, ardennaises).

    Alaphilippe: Quel phénomène! On ne connaissait pas ses limites avant le début de la saison, on ne les connaît toujours pas. A 16 sous, le MH 2017.

    McLay: De superbes majorquaines reclassées C3 et puis plus rien. Il n'arrive plus à disputer de sprint. Manque de forme? Equipe en bois? J'espère qu'il se remettra dans le sens de la marche. Après il n'y pas d'inquiétude à son sujet. Il ne lui manque plus beaucoup de points pour se rentabiliser.

    Stuyven: Il est pile poil dans ce qu'on lui demande: un très bon WE d'ouverture et une placette TA. Petite déception sur les Strade où il crève je crois. La suite des flandriennes arrivent avec délectation.

    Oomen: Un beau PN pour prendre de l'avance sur la renta. Il finit premier larbin de PN en donnant l'impression d'attendre Barguil par moment. Reste à savoir s'il est à bloc sur les T2 au détriment des T4 ou s'il est juste fort et fera petits points sur T2 et CG sur T4.

    Benoot: Comme Stuyven, il est là où il doit être. Scoreur aux majorquaines, au WE d'ouvreture, aux Strade et en Algarve, il est en forme sans plus. C'est bien quand même.

    Bauhaus: Une placette à Abu Dhabi et une autre à Nokere et voilà je job est fait. Pourvu qu'il continue les C3/C4.

    Zakarin: Début de saison satisfaisant. Il score bien et semble en bonne condition pour le Giro.

    Gaviria: Il ne casse pas encore des briques. Il est bon là où il passe. On l'attendra sur les GT pour les gros points.

    Porte: Après un TDU parfait, il était clairement le plus fort de PN. Dans l'étape du col de la Couillole, il éclate tout le monde (Contador et Henao était à bloc derrière, ils jouaient le CG). Verre à moitié vide: la perte de 80 points; verre à moitié plein: il est toujours dans les 3 meilleurs grimpeurs.

    Lopez: RAS

    Boudat: Après un tour de chauffe sur des 1.2, il score sur une SSR française où Cocquard est absent. Qu'il continue ainsi.

    Boonen: Pas d'extras pour la fin de carrière, ce sera bien all-in sur Roubaix. A part des points honteusement acquis en Argentine, il ne fait que de se préparer en faisant des bornes. C'est rivalsement moche. Il lui reste 4 courses...

    Moscon: Il coure beaucoup, mais jamais pour sa gueule. C'était le risque Sky. Il fera les flandriennes et les ardennaises et larbinera pour Rowe, Stannard, Kwiat, Henao, Poels. Génial. A reprendre l'an prochain quand il ira ailleurs.

    Matthews: Comme à son habitude il a repris tard la saison. Il semble avoir bossé les aptitudes en côte. Sa dernière étapes de PN m'a impressionné. Sa laissait entrevoir au beau Poggio. Il aurait dû suivre Sagan. La compétition lui a peut-être manqué. Il lui reste un bon paquet de C0/C1 à courir et le TdF.

    Barbero: Reclassement en 2.1 du tour d'Alentejo: 45 points easy. + une SSR espagnole et le compte est presque bon. Il va devoir éviter le WT au maximum (pas pour tout de suite avec les 3 flandriennes à venir).

    Kristoff: Ahh, ma tête de pont. Comme d'hab' il est présent partout (ou presque), mais il lui manque le petit plus de réussite pour être le parfait différenciateur rivals. Après un bon début de saison (4 victoires à Bessèges et Oman), il est pris dans une chute à l'Omloop (bon, il aurait finir plus mal aussi), n'est pas dans le coup à Kuurne du coup, ne parvient pas à s'imposer à PN et est victime de Sagan à MSR (je ne dis pas su'il aurait gagner MSR sans l'attaque de gueudin de Sagan, car jouer la gagne et la quatrième place ce n'est pas pareil). Il entre maintenant dans le gros des flandriennes où la moindre erreur sera fatale.

    Mamykin: Je ne l'attendais pas spécialement en ce début de saison. J'attends de voir sur quelle course moisie il sera aligner pour jouer la gagne.

    Martin: Il a peu couru. Il n'était complètement aux fraise à Oman, mais la forme n'est pas encore optimale. A 3.5 sous il a de la marge.

    Meurisse: Lui il est aux fraises (de Plougastel Daoulas). La saison est longue, ne lui jetons pas la pierre.

    Valgren: La grosse déception de mon équipe. Il a l'air de se reposer sur des lauriers qu'il n'a pas encore acquis. En plus il a un calendrier parfait pour se croûter: flandriennes + Pays basque + ardennaises. Ou alors il y a une erreur.

    Enger: Il est malade depuis le début de la saison. Espérons que ça lui donne de la fraîcheur pour la fin de saison.

    Barbier: Je l'avais pris pour les SSR françaises, et voilà qu'il se lance dans les flandriennes où il se fera éclater. A revoir dans la deuxième partie de saison.

    Canty: Il est malade pour le TDU où il semblait en bonne forme. Des points se sont envolés.

    Vliegen: Comme Moscon, il larbine. Il aura sa chance sur certaines courses, il ne faudra pas se louper.

    Lammertink: 19 jours de courses, 0 points, pas l'ombre d'une once de forme, Maurits cache bien son jeu Wink

    Fedi: Blessé, RAS.

    Turgis: C'est la clavicule Thierry. Et une demi saison de gâchée, une.

    Woods: On ne sait pas sur quelle course il donnera tout. J'espère un peu plus que l'an dernier.
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Lun 20 Mar - 11:33

    stou** a écrit:Est-ce que tu peux nous expliquer la lecture des lignes Valgren, Woods, Enger, Barbier ? (si j'avais bien compris, le trait rouge correspond à la moyenne espérée en fin de saison, et du coup je comprends pas pourquoi il n'y a que des traits au niveau supérieur)
    Inversement, je ne comprends pas non plus la ligne Henao.
    Ah, et je ne comprends pas du tout Andrea Fedi qui est blessé / perdu pour la science, et sur qui je ne miserais pas un kopeck pour une renta à 40 (même à 20 ce sera chaud...)

    Pour chaque coureur j'ai établi une preview sur l'année qui amène la renta à 40.
    Exemple Zakarin: 80 TA, 50 Catalogne, 130 Giro, 40 Pologne, 150 Vuelta, 30 Lombardie = 480. Il est actuellement à 115 points sur les 80 espérés jusque là. Ce qui lui fait un score espéré en fin d'année de 515, donc 43 de renta espérée. D'où la barre rouge à 43 pour Zakarin.

    Ensuite j'avais estimé en début d'année une plage de rentabilité possible par coureur (une sorte d'intervalle de confiance). Cette plage est représentée par les traits horizontaux.
    Exemple Moscon: Je le voyais refaire à minima sa saison 2016 (progrès physiques + larbinage) et être capable de passer un palier (gros progrès physiques + leadership). Ça donnait une plage de renta comprise entre 36 et 50.
    Donc pour Valgren, Woods, Barbier, Enger et Lammertink, ils sont partis sur une base de renta inférieure à celle que j’imaginais. C'est mon estimation de départ qui est fausse (ou pas, on verra en fin de saison). Pour henao, je n'avais pas prévu de score pour PN ou TA, d'où son avance sur son potentiel max, que j'ai estimé à 564.

    Pour Fedi (et pour Barbier aussi), je reste avec ma preview d'avant saison qui ne vaut plus grand chose c'est vrai (du moins pour quelques mois).
    avatar
    stou**
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 19496

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par stou** le Lun 20 Mar - 11:40

    Ok j'ai compris : les traits horizontaux ne sont pas recalculés à chaque mise à jour, il s'agit de ton estimation de début d'année. Là ça colle parfaitement (et ça va donc très très mal pour Valgren atha, alors que moi je pense qu'il n'y a pas encore le seuil d'alerte, qu'on pourra déclencher sur LBL !! Tu lui avais mis beaucoup de points de preview en début de saison à Valgren ?)
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Lun 20 Mar - 11:46

    2 points PN, 30 MSR.
    Et une renta mini à 43.

    Preview complète: 2 PN, 30 MSR, 15 à travers la Flandres, 80 AGR, 33 LBL, 5 Dauphiné, 20 TdF, 15 Eneco, 16 Hanbourg, 8 Montréal.
    avatar
    stou**
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 19496

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par stou** le Lun 20 Mar - 11:48

    Du coup j'ai du mal à comprendre comment il peut être à une renta moyenne de 33-35 maintenant (si je lis ton trait rouge actualisé), alors qu'il n'a finalement que 32 points de retard sur sa preview.
    avatar
    Artza
    Vainqueur du Tour de Picardie

    Palmarès Rivals : ND
    Messages : 374

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par Artza le Lun 20 Mar - 11:58

    fanch a écrit:2 points PN, 30 MSR.
    Et une renta mini à 43.

    Preview complète: 2 PN, 30 MSR, 15 à travers la Flandres, 80 AGR, 33 LBL, 5 Dauphiné, 20 TdF, 15 Eneco, 16 Hanbourg, 8 Montréal.
    80 sur l'AGR sans le Cauberg ? Bon courage...
    avatar
    stou**
    Vainqueur du Tour de France

    Palmarès Rivals : Vainqueur PPL 2010-2012 ; 2ème mondial 2012
    Messages : 19496

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par stou** le Lun 20 Mar - 12:19

    @Fanch : je ne comprends toujours pas. Avec ta preview, il est à 224, soit 35 de renta et pas 43 l'ami Valgren !
    @Artza : je ne suis pas si convaincu que le changement de parcours lui soit néfaste. L'an dernier, ça se joue à que dalle (que dalle = Gerrans_le_rat incapable de se sacrifier pour Matthews, idem pour Vakoc) que Gaspa et Valgren soient repris. Et là, ça serait Bulle. Valgren, il a besoin d'une course dure et d'un petit groupe (idéalement un groupe de 1 Wink ) qui va au bout. Le nouveau parcours est, je trouve, assez enthousiasmant. Il n'y a pas seulement un Cauberg et basta à 20 bornes de l'arrivée, mais toujours une succession de bosses, et un dernier raidard à 7km de l'arrivée.

    Les raidards : http://www.touretappe.nl/images/amstel-gold-race/2017/klimdetails.htm
    L'enchainement des raidards : http://www.touretappe.nl/images/amstel-gold-race/2017/tijden.htm

    Il y a de quoi faire, et surtout de quoi faire exploser tous les équipiers en sachant qu'il n'y a rien à verrouiller pour les paincheurs en vue d'un Cauberg final.
    Typiquement, un mec comme Wellens a toutes ses chances cette année. On voit bien tous les ans qu'il y a un ou plusieurs échappés qui abordaient le dernier Cauberg en tête, car les routes néerlandaises sont hyper tortueuses, et les équipiers ne reprendront rien ou quasi rien à des techniciens.
    En cela, l'Amstel s'inspire du Ronde, avec la dernière difficulté à 13 bornes de l'arrivée, et pourtant un sprint massif quasi irréalisable.

    Vu en plus le début de saison champagne + popcorn, je suis très enthousiaste à l'idée d'un AGR animé, et qui consacrera des mecs offensifs et porcins : Wellens, GVA... Ou Valgren.
    Ah, et si Sagan participe, lui c'est clair il attendra pas le sprint final, ça sera maxi pop-corn !
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Lun 20 Mar - 12:49

    stou** a écrit:Du coup j'ai du mal à comprendre comment il peut être à une renta moyenne de 33-35 maintenant (si je lis ton trait rouge actualisé), alors qu'il n'a finalement que 32 points de retard sur sa preview.
    Renta 40 = 240 points.
    240 - 32 = 208
    208 / 6 =35
    CQFD
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Lun 24 Avr - 13:41

    Point après les classiques du printemps.

    J'accuse un retard de 700 points sur la preview de départ. Les gros points perdus sont à chercher du côté de Kristoff qui perd au bas mot 150 points sur ses flandriennes, Alaphilippe 200 sur ses adrennaises, Boonen 100 sur RVV/PR, et dans une moindre mesure Valgren (moyen), Enger (blessé/nul), Lammertink (nul), Turgis (blessé), Vliegen (blessé et nul), Fedi (blessé), Martin (nul).
    Heureusement il y a de belles surprises: Matthews, Henao, Cort, Woods. Mais bon, beaucoup de monde les a.

                   0         10        20        30        40        50        60
                   |         |         |         |         |         |         |

    Kristoff                                      | ------
    Matthews                                           -------- |
    Alaphilippe                                        | -----------------------
    Porte                                             |--------
    Henao                                       –-----------------|
    Zakarin                                    -----------|---------------
    Gaviria                                             –--|----------------------
    Boonen/Barguil                            | -------------------------
    Benoot                                          –--------------|------------
    Lopez                              –-------------------|-----
    Moscon                                             –-----------|--
    Valgren                                    |  -----------------------
    Stuyven                                       –-------------|---------------
    Nielsen                                         –----------- |
    Enger                                        | -----------------
    McLay                                       –-------------|-----
    Barbero                                  –---------|---------
    Lammertink                | --------------------------------
    Oomen                               –--------------------|---
    Turgis                              –|-----------------------
    Vliegen                     | -----------------------------
    Woods                                                –----------- |
    Barbier                                           | ------------------------------------------
    Bauhaus                        –------------------------|----
    Fedi                           –------------|----------------
    Mamykin                               –-------|-------------------
    Martin                              | ----------------
    Boudat                                   –-----|----------------------------
    Canty                               –--------|---------------
    Meurisse                                      –---------|----

    total équipe                                       |
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Mar 30 Mai - 10:41

    Bilan post Giro

                   0         10        20        30        40        50        60
                   |         |         |         |         |         |         |

    Kristoff                                    |    -------------
    Matthews                                           --------   |
    Alaphilippe                                     |    -----------------------
    Porte                                             –------|-
    Henao                                       –-----------------|
    Zakarin                                    ------------------|--------
    Gaviria                                             –------------|------------
    Boonen(Barguil)                         |     -------------------------
    Benoot                                          –-------------|-------------
    Lopez                              –-------------|-----------
    Moscon                                             –-----------|--
    Valgren                                    |              -----------------------
    Stuyven                                       –----------------------------    |
    Nielsen                                         –-----------    |
    Enger                              |                  -----------------
    McLay                                       –--------|----------
    Barbero                                  –------|------------
    Lammertink                          |             --------------------------------
    Oomen                               –--------------------|---
    Turgis                           |   ------------------------
    Vliegen                        |          -----------------------------
    Woods                                                –-----------                  |
    Barbier                                           |   ------------------------------------------
    Bauhaus                        –--------------------------|--
    Fedi                           –------------|----------------
    Mamykin                               –--|------------------------
    Martin                         |             ----------------
    Boudat                                   –|---------------------------------
    Canty                               –---|--------------------
    Meurisse                                      –--|-----------

    total équipe                                        |
    avatar
    fanch
    Vainqueur du Tour de Suisse

    Palmarès Rivals : 15ème PPL 2015
    Messages : 1185

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par fanch le Mar 30 Mai - 11:31

    Les flops:

    Vliegen: Complètement transparent, il n'aura plus sa place que sur des SSR qu'il devra partager avec les autres nombreux talents chez BMC. La renta est très hypothétique (même si dans ces prix il est facile de se rentabiliser sur un coup d'éclat).

    Martin: Il a beaucoup couru en WT. Il va encore faire le Dauphiné et peut-être l'horrible TdF. Vivement qu'il retourne à un calendrier plus soft.

    Turgis: Sa chute à l'Omloop l'a cassé dans son élan. Il revient progressivement depuis 1 mois 1/2 et vient de réaliser un beau chrono plein d'espoirs au Baloise Belgium Tour. Comme Martin, pas de TdF please.

    Enger: Quel bide. On n'est pas prêt de le revoir danser sur un podium. Pourtant, quel déhanché!

    Lammertink: Il a bien foiré son Amstel. Depuis il score un peu sur des courses à son niveau (2 fois 6ème CG), c'est bien. Il entre dans un périlleux enchaînement Dauphiné-Tour. A revoir en fin de saison.

    Boonen/Barguil: A peine arrivé et déjà blessé le Barguil. Il a largement le temps de se rattraper s'il a le niveau. Mais à vrai dire, on ne connait pas son niveau.

    Canty: Il ne coure que du WT en larbin...

    Oh mamy: Il ne montre pas de signe de progression. Disons qu'il fait du travail de fond dans l'ombre et que ça paiera en fin de saison.

    Boudat: Il réalise des petits coups par-ci par-là. C'est pas génial, mais ce n'est pas catastrophique non plus. Le potentiel est quand même là.

    Valgren: Une très belle chute à la FW et puis s'en va. Il revient sur le Dauphiné-Tour. Il peut très bien se refaire la cerise sur les classiques de fin de saison. Rien d'alarmant malgré les points déjà perdus.

    Fedi: DNS/PAD. RAS

    Kristoff: Il continue de perdre des points. Dernièrement c'est sur le tour de Californie. Ça commence à devenir irrémédiable. Son enchaînement Dauphiné/Tour devra être beau pour se refaire et sera annonciateur de sa fin de saison. Il est en fin de contrat avec Katusha. Il y a de l'eau dans le gaz entre lui et son équipe (on lui demande de perdre du poids, lui pense que non car il a toujours été performant avec ce poids). Soit il veut pourrir son équipe et c'est cuit jusqu'à la fin de la saison, soit il montre de quoi il est encore capable pour signer un juteux contrat l'an prochain.

    les bofs:

    Alaphilippe: La blessure qui vient tout casser. Il était parti pour la breakout year à 16 sous et il ne finira peut-être même pas rentable. J'espère pour lui que ça n'a pas briser carrément sa carrière.

    Barbero: Il continue de ramasser pépère les points sur les SSR.

    MAL: Il a du retard à l'allumage.

    Meurisse: Il va au tour du Luxembourg, son niveau. Il doit ramener des points.

    Barbier: Bon retour post-flandriennes. Pourvu qu'il reste sur de la SSR.

    McLay: Après un énorme trou d'air de février à avril, il rescore en mai sur des courses .HC. Une montée en pression en vue du TdF?

    Porte: Son excellent Romandie compense son DNS/PAD Catalogne. Il est en pleine bourre cette année. Hors problème il sera très bon Dauphiné/Tour.

    Oomen: Il poursuit son petit bonhomme de chemin sans plus.

    Bauhaus: Il progresse sportivement. Il s'est clairement installé dans le fauteuil de pur sprinter n°1 de Sunweb.

    les tops:

    Zakarin: IL nous sort un Giro de très bonne facture. En plus d'une belle 5ème place il s'est très souvent placé sur les étapes. Ça vient compenser la Catalogne.

    Matthews: Il a très peu couru en ce début de saison comme à son habitude. Mais il a très bien couru. Il est fort et aurait pu scorer plus. Son excellente 4ème place LBL le place dans les tops. Il a les moyens de faire une très bonne saison.

    Benoot: Il ne fait pas de bruit, mais score partout où il passe. Et mine de rien à rivals c'est une bonne affaire. Il peut encore finir très fort.

    Henao: Un bon Pays Basque et de très bonnes ardennaises font d'ores et déjà de lui un excellent pick. Reste la fin de saison où il ira chercher des points sur les courses italiennes j'espère.

    Moscon: A son prix un énorme PR font de lui une bonne pioche. Le pire c'est qu'il est tellement mal utilisé par Sky (au sens rivals) qu'il est presque frustrant.

    Cort Nielsen: Il avait très bien démarré sa saison et vient d'être freiné par une chute. Dommage. Mais il reviendra.

    Gaviria: Le monstre attendu est bien là.

    Stuyven: Breakout year. Impeccable.

    Woods: Déjà 47 de renta et il reste la fin de saison.

    Contenu sponsorisé

    Re: Team Saigamp 2017

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 17:02